Accueil Société Actualités Comment bien préparer la rentrée scolaire (enfant scolarisé ou IEF) ?

Comment bien préparer la rentrée scolaire (enfant scolarisé ou IEF) ?

0
PARTAGER

Septembre arrive promettant une nouvelle année scolaire avec son lot de surprises et de nouveautés. La rentrée scolaire rime avec pleurs, angoisse, crainte, joie, aventure, retrouvailles, rires et plaisirs.

Dans cet article nous allons vous aider à mieux gérer et ainsi mieux préparer la rentrée scolaire de vos enfants qu’ils soient scolarisés ou bien que vous fassiez école à la maison !

Bien préparer la rentrée scolaire

Les fournitures scolaires

rentrée scolaire

On commence par une partie que beaucoup de parents rechignent à faire dans les temps tant cela peut être ressenti comme une corvée ! En effet, dans les grandes surfaces,  la présence des cartables, papeterie, trousses, stylos de toutes les couleurs,  gommes aux parfums de fraises ou en forme de Batman, équerres ou encore calculatrices nous annoncent la rentrée. Face à l’abondance du choix et aux différents produits proposés, le piège de la surconsommation est là. Nous allons  justement vous guider dans cette jungle commerciale !

Bien gérer son budget

Comme vous le savez, rien ne sert de trop dépenser. Commencez par faire un inventaire de ce qui vous reste à la maison. Concernant les lots proposés dans les grandes surfaces, calculez le prix à l’unité de chaque article et faites le tri des bonnes et des mauvaises affaires.

Pour “Familles de France”, « l’achat sur internet peut faire baisser les coûts de 10 à 20%, mais les frais et délais de livraison peuvent être élevés ». UFC-Que Choisir pointe quant à lui, « le manque de disponibilité de certains articles sur les sites internet de la grande distribution ».

Si vous souhaitez gérer au mieux votre budget, évitez de laisser votre enfant choisir ses fournitures, il risque de prendre les plus chers (et pas forcément la meilleure qualité), ce qui augmentera considérablement la facture. Le meilleur compromis est de le laisser choisir quelques articles (cartable, trousse ou encore agenda).

Qu’en est-il des articles les moins chers ?

Vous vous demandez ce qu’ils valent ? D‘après UFC- Que choisir, ils sont déconseillés car leur qualité est médiocre et il faudra renouveler l’achat plus souvent, prenons à titre d’exemple : les gommes, les tubes de colle ou bien les effaceurs. Le mieux est de choisir de bons produits en terme de rapport qualité/prix, comme les produits des marques du supermarché.

Alors bien sûr il y a les prévoyants, qui depuis fort longtemps ont déjà préparé la rentrée et puis il y a les autres, pour qui rien ne sert de se précipiter. Parents, enseignants et élèves feront un nouveau trio (ou duo), où chacun aura un rôle à jouer pour un accompagnement vers la réussite.

IEF et école à la maison dans tout ça

Pour ceux qui font l’instruction à domicile, la rentrée peut être de différentes formes. Il y a ceux qui ont l’habitude, rassurés par leurs années d’expérience et qui commencent quand ils le souhaitent. Ils profitent encore de la mer et de la piscine qui se vident des derniers vacanciers. Pour les débutants la rentrée sera à la même date que l’éducation nationale même si nous ne généralisons pas bien évidemment. Bien que le rythme soit plus tranquille et beaucoup moins stressant, une préparation est toutefois nécessaire.

Les démarches

Faire école à la maison demande aussi un certain nombre de démarches, notamment les deux déclarations en mairie et à l’éducation nationale. Vous pouvez trouver le courrier type sur internet.

Le matériel

Concernant les livres, le site de la librairie des écoles est bien fourni, reste plus que la carte bleue fonctionne ! Pour les plus téméraires, le bon coin mais encore les brocantes sont idéals pour les jeux éducatifs et les livres de sciences. Sans oublier l’outil incontournable qu’est internet et qui peut s’avérer être une mine d’or pour les leçons, les exercices… Notamment grâce aux différents blogs tenus par bons nombres de parents pratiquant l’IEF et qui partagent leurs “trouvailles” et leurs expériences.

Les outils du parent IEF sont :

[checklist][/checklist]un ordinateur,

[checklist][/checklist]une connexion,

[checklist][/checklist]une bonne imprimante,

[checklist][/checklist]de bons plans pour remplir les cartouches à moindre coût,

[checklist][/checklist]une plastifieuse,

[checklist][/checklist] tout le matériel du parfait bricoleur,

[checklist][/checklist] et beaucoup d’imagination.

Que vous soyez parents IEF ou école publique/privée, il est néanmoins nécessaire de ne pas mettre une grande pression sur vos enfants quant à la réussite scolaire.

La réussite scolaire est devenus un enjeu important, au détriment du bien être de l’enfant. Qu’en est-il vraiment ?

rentrée scolaire

Les parents sont très fiers de la réussite de leurs progénitures. Mais quand un enfant est en échec, cela est souvent vécu comme une tragédie. Le deuil de l’ingénieur, du médecin pour ne citer que ces métiers qui semblent toujours aussi prestigieux, ne se fait pas. Alors on y va à “coup” de psychologue, de soutiens scolaires, de cours privés… on ne lésine pas sur les moyens dans le but qu’il devienne un élève brillant. Parfois l’enfant est même humilié,  “tu es un bon à rien”, “c’est pourtant simple”, “mais tu ne comprend rien”, “tu es nul”, autant de discours qui font que son image et sa confiance en lui sont attaqués… Un enfant qui a mal au ventre, vomit le matin avant de sortir avec son cartable sur le dos peuvent être les symptômes vous expliquant qu’il n’a peut-être pas envie d’aller à l’école ou encore les symptômes d’un mal être. Alors plutôt que de minimiser et de lui dire que ça va passer, il faut chercher à le comprendre afin de déterminer l’origine de ce malaise.

Ainsi, votre empathie et votre soutien dans cette difficulté sont de mises pour son bien être. Il est nécessaire de prendre en compte sa souffrance pour rester souder avec votre enfant et ainsi créer des liens forts et de confiance. Cette même confiance qui vous apportera une relation sereine.

La réussite scolaire : oui, mais pas à n’importe quel prix !

Cet être qui est la relève de vos ancêtres doit être écouté, pour qu’à son tour il soit un maillon solide de cette chaine génétique. Tout cela n’est possible bien sûr que par la grâce d’Allah. Remplir son cœur d’amour et de respect pour Allah est meilleur pour votre enfant que tous les diplômes. Si mon enfant est éboueur, artiste, plombier, architecte… et qu’il a l’amour d’Allah, il aura les qualités nécessaires à une vie épanouie telles que l’endurance, la patience, la gentillesse, le pardon, l’amour de son prochain, le partage et il saura ainsi se contenter de peu.

Combien ont réussi matériellement et sont en échec sentimental et/ou en détresse psychologique ? Nous en connaissons tous ! Nous connaissons aussi chacun des personnes ayant réussi et qui sont bien dans leur peau, tant que l’enfant devenu adulte exerce dans un domaine qu’il aime.

Pour finir…

Il est vrai que nous vivons dans une société de consommation où l’argent est important pour répondre à nos désirs. L’école devient un enjeu important car il semble que la réussite passe par là, or la réussite passe par la foi et le bien être. Qu’Allah vous donne une descendance pieuse, utile pour vous et la oumma.

Oum Amine

Educatrice spécialisée.

Pour finir voici un joli poème

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.