Accueil Portraits L'équipe Interview : Sabah Hamdaoui, rédactrice de la rubrique Ma tribu

Interview : Sabah Hamdaoui, rédactrice de la rubrique Ma tribu

2
PARTAGER

Nous continuons le dimanche interview avec cette semaine, Sabah la rédactrice de la rubrique Ma tribu d’Ahly.

Sabah Hamdaoui

Salam aleykom Sabah, peux-tu te présenter ?

J’ai 36 ans, mariée depuis 15 ans et maman de 3 enfants, je vis en Savoie  (un endroit tant envié de mes amies parisiennes) entre lacs et montagnes à mi chemin entre la vie rurale et citadine… Je suis coordinatrice pédagogique chez Objectif Réussite : j’accompagne les parents en particulier les mamans (en direct ou à distance), les enfants dans leur scolarité et j’organise des ateliers, formations ou mini conférences autour de la parentalité et des questions familiales et scolaires. Mes domaines de prédilection sont donc tout ce qui touche à la famille, la parentalité, la motivation scolaire, les apprentissages sur lesquels j’ai travaillé durant mes études en sciences de l’éducation et de la formation.

As-tu un projet dans la vie pro ou perso ? Présente-le nous ?

Mon grand projet c’est de faire en sorte que toutes mes œuvres soient agrées et qu’elles soient une preuve pour moi le Jour Dernier. Avec Objectif Réussite nous avons pas mal de projets. Mais chaque chose en son temps : nous accordons beaucoup d’attention à l’enfance, notre souhait serait de laisser une génération d’individus épanouis qui œuvrent pour le bien de la société dans laquelle ils vivent. Nos projets tendent vers cet idéal.

S’il y avait quelque chose à changer dans ton projet, tu changerais quoi et pourquoi ?

Il y a sûrement beaucoup de choses à changer, je pense qu’on ne cesse d’évoluer donc il faut savoir s’adapter aux circonstances de la vie.

Qu’est ce qui te motive au quotidien pour te surpasser ou te dépasser ?

Ce qui me motive c’est le fait de me dire que la vie est courte, qu’on n’est jamais sûr d’arriver à demain.

Quel est ton idéal familial ?

Mon idéal familial c’est que chacun soit bien dans ses baskets, que chacun puisse atteindre son équilibre (physique, psychique, spirituel etc.) pour pouvoir à son tour rayonner et transmettre ce bien être autour de soi.

Tu préfères être fille ou mère ?

Être fille c’est confortable : on a beaucoup d’avantages et des responsabilités moindres, être mère c’est avoir plus de responsabilités sur les épaules et ça nous grandit et nous murit. C’est dur de choisir mais comme je n’aime pas être un « fardeau » pour ma famille je tends vers le rôle de mère.

Ton plus beau souvenir d’enfance ?

Spontanément le souvenir d’enfance qui me revient est plutôt gustatif : ma mère faisait le pain maison régulièrement, (je vous laisse imaginer l’odeur du pain chaud de maman à la manière de « la madeleine de Proust » :-)) dès sa sortie du four on s’empressait de prendre un morceau avec du beurre, les choses simples sont pour moi les plus délicieuses.

Quel est le dernier cadeau que tu as offert ? Pour qui était ce cadeau ?

Le dernier cadeau c’était pour l’une de mes meilleures amies qui s’est mariée il y a quelques mois : un bracelet argenté assorti d’un cœur ou plus récemment des casseroles à ma sœur ( vous ne pouvez pas savoir à quel point ça lui a fait plaisir !)

Quel est ton premier Ahly magazine et qu’en avais tu pensé ?

Mon premier Ahly avait pour thématique « le ramadan », je l’ai dévoré en quelques heures seulement, je l’ai trouvé assez fourni et complet. J’aime cet équilibre entre toutes les facettes de la vie familiale musulmane. Je l’ai d’ailleurs offert à une participante de mes ateliers.

Qu’est-ce que tu préfères dans notre oumma ?

Dans ma communauté j’admire les prises d’initiatives, les gens qui sont intègres et jusqu’au bout-istes, les personnes qui sont authentiques et dénuées de tout calcul dans leur relationnel.

Qu’est-ce que tu détestes dans notre oumma ?

Ce que j’aimerais voir changer dans ma communauté est d’être un peu plus dans l’action et beaucoup moins dans l’immobilisme, le jugement et les bassesses.

Quelle personnalité t’inspire le plus et pourquoi ?

Spontanément comme personnalité vivante, j’aime beaucoup Nouman Ali Khan parce qu’il a réussi à faire de sa faiblesse (ignorance du livre) une grande force (l’étudier et le transmettre) “le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le coran et l’enseigne”. Il y a beaucoup d’autres personnes qui m’inspirent. Ma soeur Myriam L-B en fait partie : j’admire son dynamisme et sa façon de partager des moments très spirituels avec beaucoup d’humour et de sagesse sans parler de ses écrits mais il y a aussi des personnes de l’ombre : ma maman, mes amies, mon époux sont des gens qui m’inspirent au quotidien. A vrai dire la liste peut être très longue…

Est-ce que tu sais pourquoi les poules ne peuvent pas voler ?

Parce qu’elles sont trop lourdes ou parce que psychologiquement les poules pré-historiques pensaient qu’elles ne savaient pas voler et la descendance a suivi …

Un mot pour les Ahlynautes ?

Une invocation : « Que Dieu accroit notre science et nous compte parmi les bienfaisants ».

Ahly est un magazine pensé pour vous, vos avis, vos suggestions, vos remarques sont les bienvenus pour que l’on puisse toujours tendre vers plus de qualité.

 Abonnez-vous, soutenez et partagez l’initiative !

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.