Sélectionner une page

École à la maison, un droit qui n’en sera plus un ?

École à la maison, un droit qui n’en sera plus un ?

Encore une proposition de loi alarmante ! Quand d’un côté on veut inculquer des mœurs et valeurs à l’école de la république qui rappelons-le à un rôle de transmission de savoir et non un rôle éducatif… et éduquer nos enfants à la place des parents dans ces mêmes écoles, de nombreux parents (pas seulement musulmans et je pense même que ces derniers sont ultra minoritaires à pratiquer l’IEF) décident de faire école à la maison.

Rappelons-le ce n’est pas que la théorie du genre qui pousse tous les parents IEFeurs à descolariser leurs enfants… Non les raisons sont multiples et variées !

Nous apprenons avec stupeur une loi qui viserait à limiter la possibilité d’instruire à la maison (là on ne se trompe pas de terme on parle bien d’instruction comme par hasard et non d’éducation) pour les seuls enfants étant dans l’incapacité d’aller à l’école… On se moque de nous car c’est déjà le cas. Pour mieux comprendre, la France est un pays avec trop peu de structures adaptées à bon nombre de pathologies handicapantes (par exemple l’autisme) et quasiment aucune structure adaptée aux enfants surdoués ! Que faire en tant que parent si ce n’est faire école à la maison dans ces cas de figures là… Alors proposer une loi qui donnerait des droits à ceux qui n’en ont pas, c’est se moquer des citoyens.

Ensuite la 2ème raison de cette loi serait la crainte de la désocialisation de l’enfant car oui, l’enfant ne se socialise qu’à l’école et non il n’a ni famille, amis, activités sportives et culturelles en dehors des sorties scolaires…

Voici un aperçu de la proposition de loi déposée au sénat :

PROPOSITION DE LOI

visant à limiter la possibilité d’instruction obligatoire donnée par la famille à domicile aux seuls cas d’incapacité,

« L’un des buts de la scolarisation de l’enfant est sa socialisation. »

« Dans cet esprit, l’éducation à domicile par la famille ne peut être qu’une situation exceptionnelle, liée à l’état de santé ou à l’incapacité permanente ou temporaire de l’enfant.

Elle ne peut être le prétexte d’une désocialisation volontaire, destinée à soumettre l’enfant, particulièrement vulnérable, à un conditionnement psychique, idéologique ou religieux. »

(source : http://www.senat.fr/leg/ppl13-245.html )

Maintenant c’est à nous de jouer, à nous de nous faire entendre, à nous de signer cette pétition pour que cette proposition de loi anti-droit ne voit pas le jour.

Pour signer c’est par ici ==>

https://secure.avaaz.org/fr/petition/SENAT_Lannulation_de_la_proposition_de_loi_visant_a_limiter_le_droit_de_lief/?fhYVMgb

Ensuite il faut se mobiliser davantage, nous avons 37 écoles musulmanes privées ( recensées sur le site d’al kanz :http://www.al-kanz.org/2013/06/16/lycee-college-musulman/) mais ce n’est pas assez ! Nous devons donner pour les projets scolaires, créer de nouveaux projets qui doivent voire le jour rapidement.

Nous souhaitons participer à la réflexion et l’élaboration de nouveaux projets.

Nous voulons, nous, l’équipe d’ahly magazine, être un des maillons mais faites aussi vos propositions… N’hésitez donc pas à commenter l’article afin que l’on crée une base de données de ceux qui veulent agir.

A bon entendeur.

A propos de l'auteur

3 commentaires

  1. Tawakkulullah

    Salam `alaykum
    Tu peux voir vec cette sœur in shã’a Llãh
    apprends-moi-ummi.com

    Répondre
  2. Tawakkulullah

    Salam `alaykum
    Tu peux voir vec cette sœur in sha a Allah
    apprends-moi-ummi.com

    Répondre
  3. islam

    c’est grave sa ! loi à la noix !

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This