Par Bilel Mnasri – Ostéopathe D.O

Les coliques du nourrisson, sont un problème fréquent chez les bébés. Ces maux de ventre provoquent des pleurs incessants, très difficiles à apaiser, mais quand faut-il consulter ? Vers quel spécialiste s’orienter ? Et surtout que pouvons-nous faire nous-même ?

Aujourd’hui plus d’un bébé sur cinq souffre de ces désagrément, qui atteint les nourrissons aux alentours de 2-3 semaines et qui peut durer jusqu’à 3 à 6 mois.
Les dernières recherches scientifiques ont montré que les nouveaux-né souffrant de coliques mettaient plus de temps à se construire une flore intestinale, ce qui créer plus de difficulté à digérer.

Quand consulter ?

Ces coliques bénignes mais douloureuses peuvent se caractériser par différents symptômes. Elles se traduisent par des crises de pleurs et d’agitation qui peuvent durer s’accompagnant parfois de gaz puissants et de rots.
Le bébé devient tout rouge, son visage est crispé et son ventre devient tout dur et plein d’air sur lequel il replie ses cuisses.

Vers qui s’orienter ?

Le pédiatre pourra ausculter le bébé et établir un diagnostique en éliminant toute autre pathologie comme des constipations, des reflux gastro-œsophagiens, une gastro-entérite, une allergie ou tout simplement un problème due à son alimentation.
Après avoir fait le diagnostique, l’orientation vers l’ostéopathe est possible.
Les manipulations effectuées par l’ostéopathe sont très douces et spécifiques, elles permettent d’identifier les tensions qui peuvent causer des blocages au niveau des os du crâne, du thorax, du basin et surtout au niveau des organes digestifs qui se situent et s’attachent dans ces structures.
Ils permettront de favoriser ainsi localement une circulation sanguine plus efficace.

Quelques conseils pour les parents

En pratique, nous remarquons que seulement 1 à 3 traitements en ostéopathie sont nécessaires pour réduire considérablement les coliques du nourrisson.
Cependant, les parents peuvent aider leur bébé de différentes manières :
– Les massages sont parmi les solutions les plus efficaces, il suffit de pratiquer des massages circulaires lents et superficiels sur le ventre.
– placez votre bébé à plat ventre sur votre avant-bras, la tête sur votre main, laissez les bras et les pieds ballant.
La position antérieur peut permettre une libération digestive.
– créez une atmosphère douce et apaisante, afin de calmer le bébé, bercez le, parlez lui doucement.