Sélectionner une page

Scoliose : Est-ce inévitable ? Que faire ?

Scoliose : Est-ce inévitable ? Que faire ?

La scoliose chez l’enfant et l’adolescent, qu’est ce que c’est ? Est ce inévitable ? Quels sont les dispositions à prendre ? Par Bilel Mnasri, ostéopathe.

La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale, qui apparait le plus souvent à l’adolescence (11-13 ans chez les filles et 13-15 ans chez les garçons) mais reste le plus souvent un problème féminin (85% des cas).

Rejoignez la Newsletter et recevez GRATUITEMENT votre premier cadeau : le n° 16 d'Ahly Magazine
avec l'interview exclusive de Marwan Muhammad ! (valeur : 5,90€)


Et recevez avant tout le monde les nouveaux articles et les bons plans de la Oumma pour toute votre famille.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment en un simple clic dans vos emails.

Vous êtes un homme ?

Vous êtes une femme ?

Ce qui est important de préciser, c’est que chez la plupart des jeunes on ne retrouve pas une scoliose mais une attitude scoliotique (plus de 80% des cas), à l’inverse de la scoliose celle ci n’est pas une maladie et est plus simple à soigner.

on a donc 2 types de pathologies :

  •  la scoliose
  •  l’attitude scoliotique

L’examen radiologique allongé permet de différencier les deux pathologies.

La scoliose

Le plus souvent la scoliose est idiopathique (80% des cas) c’est-à-dire qu’elle n’a pas de cause précise connue. Pour les 20% restantes, elles ont pour causes : des problèmes neurologiques, congénitales etc

Elle reste néanmoins héréditaire, il a été prouvé que la fréquence de la scoliose est multipliée par 10 lorsque l’un des parents au premier degré a déjà eu une scoliose.

Souvent la scoliose est dessellée par le médecin scolaire ou de famille. Ce qui définit une scoliose comparée à une attitude scoliotique, c’est la déformation de la colonne vertébrale dans les 3 plans de l’espace, c’est-à-dire que vue de dos elle formera un « S » et créera une gibbosité qui est une torsion d’un groupe de vertèbre qui formera une bosse d’un coté du dos.

scoliose

Le problème de la scoliose est son évolution dans le temps, la colonne continue à se déformer jusqu’à que l’on retrouve des adultes de 30-40 ans avec des douleurs dorsales.

Après traitement, la pratique modérée de certains sports (volley-ball) est fortement recommandée. La natation y compris en compétition est envisageable, mais plus tardivement et sous surveillance.

Est-ce qu’une scoliose est douloureuse ?

Durant l’enfance et l’adolescence la scoliose évolue sans douleur, ce qui peut retarder le diagnostic.

  • En cas de douleur, il faut faire un examen plus poussé à la recherche d’une autre lésion de la colonne vertébrale, car il peut s’agir d’une scoliose accompagnant une pathologie vertébrale
  • Chez l’adulte la douleur est plus fréquente du fait des complications dégénératives, mais comme chez l’enfant il faut tous les 7 ans à l’âge adulte réaliser un bilan, car la scoliose peut évoluer sans douleur.

La scoliose chez le bébé et l’enfant

La scoliose infantile est diagnostiquée avant l’âge de 3 ans. Elle peut être d’origine idiopathique (sans cause connue) ou provenir d’une anomalie congénitale de la colonne vertébrale ou de la moelle épinière. On la retrouve parfois associée à une dysplasie congénitale de la hanche, à un retard mental ou à une malformation cardiaque. Ce type de courbure se résorbe souvent par lui-même. Il est important de consulter son médecin afin d’avoir recours à une imagerie afin d’identifier la présence de pathologie sous-jacente.

La scoliose juvénile est diagnostiquée entre 4 et 10 ans et, selon la Société de Recherche sur la Scoliose (SRS), elle représente 10 à 15% des scolioses idiopathiques (sans cause connue).

Tout comme pour les courbures infantiles de plus de 20˚, il est recommandé d’avoir recours à une imagerie afin d’identifier la présence de pathologie sous-jacente.

 L’attitude scoliotique

Comme son nom l’indique, c’est une attitude qui donne l’impression d’avoir une colonne en S mais sans torsion vertébrale. Cette déviation de la colonne disparait quand l’enfant s’allonge, pourquoi ?

Tout simplement car il s’agit très fréquemment d’enfants avec une différence de longueur au niveau des jambes (une dysmétrie osseuse qui s’accentue lors de la croissance). Cette différence crée donc un décalage au niveau du bassin puis au niveau de la colonne. Ce décalage peut amener à une sur-sollicitation des muscles du dos qui crée des douleurs musculaires dorsales et lombaires.

L’attitude scoliotique peut être notamment accentuée par la mauvaise position assise sur les bancs de l’école ce qui nous conditionne dans une certaine position qu’on ne quittera plus une fois prise. Mais cette mauvaise habitude, même si elle n’est pas bonne en soi pour la santé du dos, n’entraîne habituellement pas de vraie scoliose.

Après suppression de la cause, on conseillera de préférence des activités sportives sollicitant le corps de façon symétrique : natation, musculation (tirage nuque, tirage bas) et des étirements visant à redresser et “ouvrir” la cage thoracique (pull-over).

Quelles sont les solutions qui s’offrent aux parents

scoliose

Les parents ont la possibilité d’aider leurs enfants dans l’évolution de la pathologie :

  • l’ostéopathe peut soigner efficacement une attitude scoliotique en travaillant sur le bassin.
  • le cartable à roulette peut être un bon moyen d’éviter les charges trop lourdes à l’école
  • le casier à l’école peut être aussi un bon moyen afin d’éviter de surcharger le sac de l’enfant
  • si l’enfant porte un sac à dos, éviter de le porter au niveau du bas du dos, mais plutôt haut, au niveau des épaules.
  • coussin chauffant et bouillotte afin de faire relâcher les muscles et réduire les douleurs musculaires.
  • les étirements du dos peuvent être efficaces sur le long terme si ils sont réguliers
  • éviter les chaussures sans semelles (converse etc.) ou opter pour des semelles amortissantes
  • la natation est un sport assez efficace car il permet de travailler les muscles du dos afin de gainer la colonne, mais aussi d’étirer la colonne.
  •  la kinésithérapie peut être utile pour soulager les douleurs
  • pour la scoliose assez prononcée, le corset peut être prescrit

En conclusion, il est donc urgent d’agir:

  • Si on détecte une scoliose chez un enfant de 12 ans et moins
  • Que sa scoliose est de 20 degrés et plus
  • Qu’il présente un antécédent familial au premier degré

Pour lire les autres articles de Bilel Mnasri :

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This