Sélectionner une page

Guérir et sortir du péché par le coran et le dhikr

Guérir et sortir du péché par le coran et le dhikr

Najet, une lectrice fidèle d’Ahly Mag souhaite partager avec vous et nous ses conseils et réflexions pour guérir du péché… 

Le traitement de la question du péché englobe généralement les aspects halal-haram, ainsi que les sanctions divines qui en résultent.
Bien souvent, aucune mention n’est faite quant aux aspects religieux, sociaux, médicaux, liés à la commission de ces péchés.
Bien plus encore, rares sont ceux qui abordent les moyens de s’en éloigner et s’en détacher. Or, cela peut faire croire que la religion ne propose pas de solutions. Mais qui d’autre que Dieu connaît l’être humain dans sa globalité ? qui d’autre que Dieu peut apporter des solutions à l’homme ? Dieu est infiniment bon et pardonneur, il est amour (wadoud), alors s’il n’offre pas de réponses à son serviteur, qui le fera ? Toutes autres réponses seront partielles, c’est indéniable.

a) le tabou du péché : Pour apporter quelques clés, il faut partir du constat que le péché est dans la nature de l’homme. Le hadith est clair, “tout homme est pécheur, et le meilleur des pécheurs est celui qui se repent”.
Or, notre communauté a tendance à rendre le péché tabou, au point que chacun juge le pécheur comme le pire des hommes, rendant difficile les échanges de conseils et de solutions. Il est bien entendu indispensable de couvrir nos péchés, et cela relève de la pudeur aimée par Allah. Rien n’empêche cependant les croyants d’évoquer lors de dourous, les péchés dans leurs globalités, et échanger des vérités sur les solutions pour les éviter, sans se révéler soi-même.

b) les classifications des péchés : il est établi de façon sûre qu’il existe des péchés plus graves que d’autres. On parle notamment des péchés capitaux, Al Kabair. Rester éloigné de ceux-ci est une exhortation prophétique très sérieuse, car leur gravité est synonyme de punition sur terre et dans l’au-delà mais pas seulement. Très souvent, ces péchés ont des conséquences importantes pour la société, pour la stabilité de la famille, ou pour notre santé.

Pour autant, ces péchés existent, et ceux qui y sont entrés ont peut-être envie d’en sortir. Se limiter à exposer les sanctions n’est parfois pas suffisant. Il ne sera pas évoqué ici les conditions du repentir et de son acceptation, qui sont très bien développées dans les ouvrages religieux, mais bien des moyens de sortir du péché et de ses tentations.

c) Quelles solutions?

Take Control Of Your Life ConceptPartons d’un constat : chaque vie est complexe, et est la somme de multiples événements heureux ou malheureux. Le péché, lorsqu’il entre dans la vie d’un croyant, peut arriver par suite d’un tel événement heureux ou non. Ainsi par exemple, je trouve un travail, j’en suis heureux. Mais ce travail va peut-être m’exposer à des situations illicites que je ne pourrai repousser, par faiblesse, honte ou autre. Parallèlement, certaines personnes ont souffert de la perte d’un proche, ou d’une infertilité incurable, ou d’une pauvreté extrême. Ceci peut causer en la personne un tel sentiment de désespoir et de révolte, qu’elle entraînera une perte de confiance en Dieu. Enfin des fréquentations ou un environnement familial éloigné de la religion peut aussi nous emmener vers le péché sans le vouloir. Les sages nous ont enseignés que celui qui fréquente un groupe 40 jours en se satisfaisant de son mode de vie en fait partie. Comment ne pas voir ici l’influence de cet environnement, et la nécessité de le fuir s’il nous est néfaste?

C’est pourquoi, il est important de toujours rester humble face au pécheur et ne pas se croire supérieur à lui, seul Allah sait ce que nous réserve notre Destin.

Certains péchés n’entravent pas seulement notre spiritualité mais également notre corps physique, et pour lesquels une transition psychique, psychologique, religieuse et sociale sera nécessaire. Mais le résultat sera au rendez-vous si la sincérité est présente.

Pour tenter de sortir du péché, il faut essayer de passer par les étapes suivantes :

Et ne suivez pas les pas du Sheytan (S2 -V208 )

Allah ne nous enjoint pas seulement de ne pas suivre le Sheytan, mais bien de ne pas suivre les pas du Sheytan. Celui-ci a désespéré de nous faire sortir de l’islam, mais il ne se lasse pas de nous emmener vers le péché. Pour cela, il use de stratagèmes, visant à nous aveugler sur le chemin droit, au point d’arriver au péché sans nous en rendre compte. C’est pourquoi, lorsque l’on est arrivé au péché, que l’on commet déjà l’interdit, la meilleure manière de nous en sortir, est de refaire le chemin inverse. Etudier les circonstances qui nous ont amenées à ce résultat, faire notre examen de conscience, en toute transparence. Revoir notre mode de vie, et analyser les comportements, les lieux, les fréquentations, ou les faiblesses qui nous y ont amené. Prendre du recul face à ces conditions défavorables à notre foi est indispensable, et parfois peut constituer un sacrifice (financier ou autre). Mais ce sacrifice est effectué pour satisfaire Allah, et Il a promis de ne pas abandonner son serviteur. N’a -t-t-il pas dit dans un hadith qodsi : Lorsque mon serviteur se rapproche de Moi d’un empan, Je Me rapproche de lui d’une coudée. Lorsqu’il se rapproche de Moi d’une coudée, Je Me rapproche de lui d’une envergure (de bras). S’il vient à Moi en marchant, Je viens à lui avec empressement ». [Bukhari].

Aimer ce qu’Allah aime, et détester ce qu’Allah déteste

Nul ne peut réussir à éviter un péché s’il n’a pas acquis cette injonction de façon ferme. Commettre un péché, cela reste possible jusqu’à notre dernier souffle. Mais le commettre en l’aimant, en se satisfaisant de celui-ci, est différent de le commettre en le détestant. Ainsi, l’une des exhortations que l’on pourrait faire est, lorsque l’on a commis un péché, de se répéter que l’on déteste cette situation. La répétition forgera le cerveau et le cœur, et les aidera à s’en détacher de façon progressive mais sûre. Il n’y a pas de péché incurable, il n’y a pas de situation dont ne pouvons-nous laver. Par ailleurs, certaines personnes aiment Allah, mais n’ont pas encore acquis la certitude que leur péché est un voile entre eux et Dieu. Or Allah nous enseigne dans le Coran: Dis : Si vous aimez Allah, alors suivez-moi, et Allah vous aimera et vous pardonnera vos péchés. Allah est pardonneur et miséricordieux.  (S3-v31). Ainsi, ce verset nous démontre que l’on peut aimer Allah tout en commettant des péchés. Ceci prouve que l’on peut rester croyant malgré ces actes répréhensibles, et cela répond au questionnement de personnes jugeant cela incompatible avec la foi. Par contre, par ce verset, Allah nous montre que notre amour pour Lui ne peut prospérer sans suivre son prophète saw, donc ses hadiths et ses enseignements. C’est uniquement par cette étape qu’en retour Allah nous aimera et nous pardonnera nos péchés. La clé de l’amour d’Allah est son prophète Mohammed saw.

Pour démontrer notre détestation du péché

L’une des choses utiles et fructueuses, est d’acclamer notre amour d’Allah, de son prophète saw, et de l’Islam. Ceci peut se traduire par le dhikr très connu dans le wird, Radhaytou BiLleh Rabban, wa bil Islam dinan, wa bi Mohammadan nabyan wa rassoula. J’ai agréé Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion, et Mohammed comme prophète et messager.
Ce dhikr s’il est récité sincèrement et souvent, en toute humilité face à Dieu, en espoir de son pardon, prendra corps avec notre cerveau et notre cœur. Il remplacera l’amour de ce péché par l’amour de notre religion. Par ailleurs, de nombreux versets constituent un rappel, et une guérison. Ainsi, une douha tirée de sourate Hujurat (S49 v7) est à répéter très souvent : Allah fais nous aimer la foi, et embellis-la nous dans nos cœurs, et fais nous détester la mécréance et la perversité et la désobéissance. Et mets nous parmi les bien-guidés. (Allahoumma habib ilayna al imane, wa zayanhou fi qouloubina, wa karrih ilayna al koufra wal foussouqa wal 3issyan, waj3alna min ar rachidin).

La prière 

Man Holding Pray Word In Palm Allah nous enseigne une vérité très importante pour notre éloignement du péché : la clé en est la prière. “S29 v45: « Récite ce qui t’est révélé du Livre et accomplis la prière. Certes la prière empêche la turpitude et le mal ».
Cela veut-il dire que nous ne pouvons faire la prière tout en commettant des péchés? Non, chacun sait que nombreux sont ceux qui prient tout en commettant des fautes. Mais la prière sincère, telle qu’enseignée par notre prophète, avec un cœur pieux, et une crainte de se retrouver face à Allah, nous fera éloigner des péchés car le cœur ne cumulera pas l’amour d’Allah et l’amour du péché. Prions sincèrement, et cette prière se chargera de nous laver des péchés et des turpitudes.

La Confiance en Dieu et en son pardon

Parce que le Coran est une guérison pour le croyant (S17-v82), il est indispensable de se convaincre de son efficacité. Il faut avoir confiance en Allah, car il est la Vérité (al Haqq), et Il est proche de nous : “Et quand Mes serviteurs t’interroge à Mon sujet, alors Je suis tout proche, Je réponds à l’appel de celui qui me prie, quand il me prie, quand il répond à mon appel et crois en Moi afin qu’il soit bien guidé” (S2-v186). Quiconque s’en remet à lui d’un cœur sincère et humble, remettant son Destin et ses faiblesses entre Ses mains, invoquant nuit et jour, en toute confiance, sa guidée et son pardon, trouvera en Allah un allié inébranlable. Il est Celui qui saura montrer la bonne voie, les bons moyens, et il est plus proche de nous que notre veine jugulaire (S50-v16/17).

Il nous connait si bien qu’il nous a déjà informé que nous commettrions des péchés dont nous voudrions nous débarrasser :” Ceux qui, lorsqu’ils ont commis une turpitude ou se sont fait du tort à eux-mêmes, se remémorent Dieu et demandent pardon (de leurs péchés). Et qui donc pardonne les péchés si ce n’est Dieu ? et qui ne persistent pas dans ce qu’ils ont fait. (S3/v135).

Ces conseils sont une infime partie des miracles de notre religion et du Coran. Ils nous servent de base spirituelle et sociale, pour apprendre à maîtriser nos nafs. Il faut en parallèle consulter des médecins ou psychologues lorsque l’on est sujet à une addiction car un traitement médical peut parfois être nécessaire. Mais ce traitement ne sera fructueux que si notre cœur et notre cerveau reçoivent ces belles paroles divines.

Qu’Allah préserve chacun de nous du péché et des insufflations du Sheytan, et qu’Il nous fasse aimer la foi et nous rassemble avec le prophète saw. Amin.

PS : cet article est validé religieusement par Asma LAMRABET

A propos de l'auteur

15 commentaires

  1. chouaib melanie

    Eccellent arcticle! Barakalahofik

    Répondre
  2. oum kenz

    Salam alykoum

    macha’allah un excellent article
    Qu’Allah te le compte dans ta balance amine
    Qu’il pardonne tes péchés et t’élève amine

    Baraka’allahoufikum pour cet excellent site 🙂

    Répondre
  3. Samia My Deen

    MashaAllah mashaAllah mashaAllah… Un article merveilleux qui redonnera espoir à plus d’un bi idnillah…

    Répondre
  4. Bestcommunity

    Ma cha Allah !

    Voilà un excellent article !

    Barak Allahu fikum !!

    Répondre
  5. Lili

    Ce message donne de l espoir plein de positivité barakAllah o fik

    Répondre
  6. Moussa Sacko

    Excellent article ça m’a donné encore plus de force. Que Dieu le tout puissant vous donne le courage de continuer votre bau travail.

    Répondre
  7. Moussa Sacko

    Ah wai si seulement on pouvait avoir en format audio mp3

    Répondre
  8. Zakarya

    O Seigneur, récompense l’auteur de cet article et ceux qui ont contribué à sa diffusion par Ta récompense, Toi Seul sait récompenser tes serviteurs. Accorde leur le Firdaws auprès de notre bien aimé saw et accorde leur la vision de Ta noble Face! Amiiiiine

    Très bon article jazakoum alalhu kheir. Qu’Allah vous préserve de toutes turpitudes et de tout mal, qu’Il vous honore par Sa Lumière et vous couvre de Ses bienfaits.

    Répondre
    • Amel Rachem

      Amin

      Répondre
  9. bougary

    Djazakoumou-l-lahoul khaïra. jsui tombé sur le bon article, qu’Allah vous bénisse.

    Répondre
  10. Marie

    Un article bien complet et plus qu’utile machallah. Barakallahoufik

    Répondre
  11. Gaye

    Salaam
    Cet article est important des points cruciaux y sont soulevés
    les commentaires motivants
    salaam

    Répondre
  12. Sana

    Excellent article Masha’Allah qui fait du bien au coeur.

    Répondre
  13. ABUBAKR

    Maash’allah, c’est vraiment un excellent article, j’aimerais vraiment avoir accés sur la version PDF pour pouvoir le relire de temps en temps

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This