PARTAGER

C’est le jour J, je suis heureux : je vais me marier. Enfin !!! J’attendais ce jour avec impatience. À vrai dire, je rêve tellement de ce moment : le maire me pose La question que l’on souhaite tous entendre dans sa vie: « voulez-vous prendre un(e)tel(le) pour époux(se) ? » ; et moi finissant sa phrase du fond de mon cœur « jusqu’à ce que la mort vous sépare ». J’ai hâte d’être à cet instant, où je clame ce « oui ! » avec joie. Fini le célibat, la solitude, l’anxiété, ce sentiment de rester seul pour toujours, de ne trouver quiconque avec qui partager sa vie. Tout cela est du passé, Dieu merci. Aujourd’hui, commence une nouvelle vie avec ma dulcinée. Enfin nous ne formerons plus qu’un.

Cependant je suis inquiet : je ne veux pas tomber dans les mêmes erreurs qu’ont connus les couples mariés. En effet, de nombreux couples se chamaillent pour un oui ou pour un non. Je me souviens avoir entendu qu’un couple avait divorcé au bout de deux semaines. Lorsque j’ai su la raison, je n’y croyais pas : ils ont divorcé car la femme ne voulait pas préparer un café pour son mari. Ce genre de comportement me fait peur et je ne veux pas vivre cela avec ma moitié… Bref, je me prépare ; ce qui doit primer aujourd’hui est la joie et non la peur.

J’enfile mon costard et me regarde dans le miroir ; je souris. Je me revois à l’âge dix ans, affirmant que jamais je ne me marierai car les filles « c’est dégouttant, beurk » comme disent les petits. Ma mère souriait en entendant cela. Elle me disait que je devais tôt ou tard épouser une femme pour qu’elle devienne grand-mère et prenne un jour dans ses bras son petit-enfant. « Moi, papa ?!! jamais de la vie !!! » lui répondis-je d’un ton ferme. Et pourtant les choses ont changé. Je me ferai une joie de devenir un bon mari, un bon père et combler le joie de ma mère.

Sur le coin de la table, se trouve une photo de moi avec mes frères lorsque l’on était jeune. Je pense soudain à leurs conseils : « ne reste pas célibataire. Si pour toi rester seul est la meilleure solution pour éviter les disputes conjugales, sache que tu fais fausse route. Tu sais petit frère, les disputes dans un couple sont inévitables, mais rien ne vaut la chaleur d’une personne qui te soutient malgré les épreuves de la vie ». Que ces paroles sont belles… Il est vrai que certains disent « mieux vaut rester seul que mal accompagné ». Certes, mais combien de temps allons nous rester seul ? Dieu n’a t-il pas créé Eve pour combler le vide qui se trouvait dans le cœur de Adam ? Et puis, Dieu a créé l’être humain de telle sorte à ce qu’il soit disposé à partager sa vie avec quelqu’un. Il est donc triste de vouloir rester seul lorsque l’on sait cela ne relève pas de notre nature. Je conçois parfaitement que dans un couple, il y ait des hauts et des bas car la vie n’est rose. Par voie de conséquence, les disputes conjugales sont inévitables. Mais après une dispute, vient la réconciliation. Comme je le dis souvent, on peut comparer un couple à deux enfants qui sont frère et sœur : par moment ils jouent ensemble et partagent une complicité, mais il leur arrive de se chamailler. Toutefois malgré leurs disputes, ils s’aiment et ne veulent pas être séparés. Néanmoins, il arrive que certains couples ne s’entendent plus au point d’en arriver au divorce. Il est triste d’en arriver là lorsque l’on a épuisé tous les moyens pour revivifier la flamme. Ce sont hélas les aléas de la vie… Je ferai tout mon possible pour ne pas en arriver là, que Dieu m’en soit témoin. Et si l’irréparable se produit, je pourrai attester devant mon Seigneur d’avoir tout essayé. J’invoquerai cependant Son pardon pour être couvert de sa Miséricorde. Avant de partir je prends un café, le dernier avant de mettre fin à mon célibat. Le prochain, je le boirai avec ma dulcinée. Je mets les boutons de manchette que mon père portait à son mariage. Je tiens à lui faire honneur en les portant. Je pense à ce qu’il m’a dit sur le mariage : « ça change la vie d’un homme. Il se sent plus responsable. Il ne pense pas qu’à lui. Non, il pense dorénavant  pour deux, pour trois et ainsi de suite ». Je me mets à pleurer, à verser des larmes de joie. Enfin, je deviens un homme responsable aux yeux de mon père, lui qui était aimant avec ma mère. Il savait lui redonner le sourire lorsqu’elle était triste ou à l’issue d’une dispute. Il était tendre avec elle telle une couverture douce au toucher. Je ne peux que les respecter vue le nombre d’années qu’ils ont passé à s’aimer.Muslim wedding dress

Cela m’attriste de voir que de nos jours, les couples ne tiennent plus : ils rompent trop facilement alors que ceux de la génération précédente étaient si solides. J’ai peur de faire partie de ces couples… Ho et puis zut ! Aujourd’hui je dois être heureux et non malheureux, et qu’à cela ne tienne des gens qui comparent le mariage à une prison. Le mariage n’est pas synonyme d’enfermement sur soi mais plutôt de trait – d’union avec autrui en vue de s’épanouir dans ses projets. Quant au choix de mon épouse, je m’en remets à Dieu. Je n’ai cessé de Le consulter afin d’apaiser mon âme dans mes prières et mon entourage n’arrêtait pas de me dire qu’elle était faite pour moi.

Je sais que la fameuse phrase « et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » n’est qu’une invention hollywoodienne, une pure utopie. Tous les couples connaissent des hauts et des bas et nous avons tous des défauts mais aussi des qualités. L’essentiel, c’est de les surmonter ensemble pour en sortir bien plus fort au nom de l’amour que l’on porte pour notre bien aimé(e).

Je me souviens de l’histoire d’un couple de deux personnes âgées, la femme ne supportait plus son mari au point de lui faire des remontrances à longueur de journée. Quelques temps plus tard, son mari décéda ; et puis ce fut son tour de quitter ce monde. Je pense qu’elle est morte de chagrin d’amour parce qu’une partie de son cœur s’était éteinte et l’autre partie ne supportait plus de continuer à vivre seule.

Avant de faire le grand saut, je repense au conseil de ma mère : « respecte ta femme car elle sera la mère de tes enfants et tu ne dois pas la rabaisser ! Jamais !! Dieu a créé Eve de la côte de Adam pour montrer que l’homme et la femme sont égaux. Ne l’oublie jamais ». Merci maman d’être là pour moi, de m’avoir éduqué et d’avoir fait ce que je suis devenu aujourd’hui. Je ne l’oublierai jamais.

Bon allez trêve de belles paroles, je suis attendu à la mairie. Je n’oublie pas de prendre l’alliance de mon épouse qui est posée sur la table. Ce jour, je l’attendais tant ; ce sera une joie pour moi de lui mettre la bague au doigt et un honneur pour nos parents respectifs. Dieu soit loué, enfin nous allons franchir le cap : nous allons nous marier.

Je lance un dernier regard en direction de l’appartement de mes parents car ce soir je ne dormirai pas chez eux mais chez moi… je veux dire chez nous… enfin je me comprends.

Bram’s

7 Commentaires

  1. MachaAllah, les seuls mots qui me viennent à l’esprit sont ” trop mignon” . Mais je préfère dire que cet article est très touchant ,surtout le passage qui parle des parents . Et je vais vous laisser un conseil en plus de celui de vos parents : quand on met tous les efforts du monde pour qu’un couple marche,il marchera inchaAllah !!

  2. As salam alaykoum très beau témoignage, je voulais juste dire de ne pas perdre espoir et de ne pas penser que tous les couples sont voués à l’échec, si on s’en donne les moyens, on peut vivre heureux, c’est même tellement plus simple de vivre heureux que de se chamaillier sans arrêt, mais pour cela il faut savoir mettre sa fierté de côté, savoir dire be finalement c’est pas si grave ne lui repprochons pas cela, communiquons simplement pour expliquer ce qui nous derrange, l’explication calme est posé est tellement plus agréable que des cris, et d’ailleurs beaucoup plus efficace. Depuis 7ans nous n’avons jamais douté de notre couple, on s’est toujours respecté et à mon avis le respect est le principal, ne jamais s’insulter, comprendre l’autre, le faire aussi pour Allah. Combien de fois la nuit je prends soin de lui alors qu’il dort, le couvre ect simplement en disant que je le fais pour Allah, si on a la foi en notre créateur et qu’on connait tous les bienfaits a être bon envers son conjoint, c’est la clef du succès. Arriver à se sortir de notre vision matérialiste et capitaliste l’est aussi car notre mode de vie à l’occidental nous a rendu une vision biaisé, la société de consommation nous pousse à consommer, jeter et en avoir un nouveau, c’est la même chose pour les couples, si on arrive a retourner à notre religion, pour moi c’est le secret d’une vide de couple réussi car on s’éloigne de toute cette société qui finalement nous pousse à ne pas être en paix dans notre couple

  3. Salaam Aleikoum!
    Bon l’article est pas mal! Mais trop romancé! Vous pensez vraiment que le jour du mariage il a le temps de penser à tout ça?
    Je trouve que c’est tiré par les cheveux.
    Cependant, je suis d’accord avec ce qu’il dit, aujourd’hui maintenir son couple est devenu très difficile. Qu’ALLAH facilite le mariage à tous les célibataires.
    Salaam aleikoum!

  4. Magnifique ! Hamdoulilah nous musulmans avons en plus de la simple vision la plus courante de l’amour , la chance de savoir que c’est un cadeau d’Allah soubhanahouta3la. Certes il est difficile de trouver ses marques pour certains couples au départ surtout. Je me suis mariée en mis et c’est vrai que c’est difficile en ce moment car mon mari a littéralement changé de vie (quitté la politique, couper les ponts avec ses copines…) et je souffre en ce moment mais je trouve la force dans ma confiance en Dieu et m foi.
    Merci pour ce article et les commentaires…
    Salam alikoum

  5. Salam aleykoum,
    Cette histoire résume bien la peur des hommes et femmes qui cherchent à se marier. Le mariage est une bénédiction d’Allah, si l’amour ET la miséricorde sont présentent au sein du couple, ce dernier ne peut qu’être en bonne santé bi idhnillah. Il n’y a rien de mieux que l’entente entre les époux, le bonheur, la joie d’être aimer par celui qu’on aime.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.