Select Page

Mixité et Islam : 11 règles fondamentales pour ne pas céder à l’infidélité

Mixité et Islam : 11 règles fondamentales pour ne pas céder à l’infidélité

Quand il s’agit de mixité quand on est un homme musulman, chacun a son avis sur la question, les « passions » vont bon train et on évite comme on peut de tomber dans l’infidélité.
Il y a ceux qui sont contre et qui fuient absolument toute situation où il y aurait de la mixité et qui font tout pour préserver leur regard.
Ceux qui sont pour… « bah quoi, l’amitié entre hommes et femmes ça existe voyons, on sait se tenir on n’est pas des animaux ».

Et puis il y a ceux qui sont conscients que dans certaines situations, on ne peut pas se passer de mixité et qui… Essaient tant bien que mal de ne pas se retrouver dans des situations  « gênantes » voire… de déraper.

Dans la réalité…

Il suffit de lire les posts anonymes sur les réseaux sociaux, d’écouter les discussions entre frères ou entre soeurs sur les cas concrets qui se sont « laissés dépassés » pour comprendre que finalement, aucun d’entre nous n’est à l’abri.
MÊME si vous pensez que ça n’arrive qu’aux autres.

Et on sait de quoi on parle.
Quand on a un site axé « communauté », on devient les travailleurs sociaux de la Oumma malgré nous (et on en voit des vertes et des pas mûres dans les messages qu’on reçoit).

À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler et il y a des terrains glissants sur lesquels il vaut mieux éviter de s’aventurer.

Après tout, Chaytan est là pour faire son travail et son but ULTIME est de nous faire tomber.

N’a-t-il pas pris cet engagement devant notre Seigneur : 

 

“Puisque Tu m’as mis en erreur, dit (Sheitan), je m’assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillerai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants.” 

(Sourate Al-Araf Verset 16 et 17)

 

Pour commencer…

Mettons de côté un peu nos passions (et arrêtons de jouer les frères et soeurs muslims 3.0 ^^).

Et sans rentrer dans un cadre « moralisateur » (après tout, toutes ces recommandations, nous nous les faisons à nous-même en premier), revenons sur ce que nous disent nos deux sources principales à ce sujet : le Coran et la Sunna.

Allah (qu’Il soit glorifié et exalté) dit :

 « Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. Cela est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. »

[Sourate 24 – Verset 30]

 

Et d’après Ibn Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« Que celui qui croit en Allah et au jour dernier qu’il ne reste pas seul avec une femme sans qu’il n’y ait entre lui et elle un mahram ».

(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1909)

 

Parce que oui, même si ça titille un peu notre nafs (ego) parfois…
On a reçu des recommandations sur tous les aspects de la vie en société et elles sont là pour poser un cadre et surtout pour nous protéger.

Après tout… « sami3na wa ata3na » : «Nous avons entendu et nous avons obéi » – et le rappel profite au croyant.

Parce que qui nous connaît mieux que notre Créateur (soubhanaho wa ta3ala) ?

Quiconque se pense « à l’abri » n’a qu’à discuter avec un de ses anciens potes d’enfance qui vous raconte comment sa femme l’a trompé.

Ou comment un autre a divorcé de sa femme « si pieuse et attentionnée avec leurs enfants » pour épouser la belle Asma qu’il a rencontré lors de cette fameuse «table ronde » pendant ce colloque sur l’éducation en Islam. « C’était dans un cadre « licite » voyons, un lieu public, on était à la vue de tous » (mais on a quand même échangé nos 06…).

Et si vous ne connaissez personne dans ce cas, faites simplement un tour sur les pages « anonymes », ça donne le vertige.

Alors…

Peut-être que vous pensez avoir la foi de Youssouf 3alayhi salam (si c’est le cas, macha Allah lol) mais un peu d’honnêteté envers vous-même ne ferait pas de mal, sans oublier Celui qui connaît le contenu des poitrines et à qui vous ne pouvez rien cacher.

Et pour les autres, qui tout à fait humblement s’estiment ne pas être à l’abri de se prendre une “flèche empoisonnée” (qu’Allah nous en préserve et nous raffermisse), voici quelques règles simples à appliquer tout de suite par tout homme désirant préserver son regard et sa chasteté.

 

1/ De l’amour d’Allah, ton coeur tu nourriras

Le coeur est le siège des émotions.

Et pour éviter que votre coeur ne soit attaché à des personnes qui vous sont illicites…
Remplissez-le de la présence d’Allah et de l’amour pour Lui.

On peut ressentir de l’amour fillah pour nos frères et soeurs et on vous expliquera comment se poser des limites pour ne pas que ça dérape.

Mais Allah est sensé être Celui que vous aimez plus que tout et plus que quiconque.

“Dis: “Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’Allah, Son messager et la lutte dans le sentier d’Allah, alors attendez qu’Allah fasse venir Son ordre(*). Et Allah ne guide pas les gens pervers”” –
Sourate Tawbah – Verset 24

Plus vous connaitrez votre Créateur, plus vous l’aimerez et plus vous aurez « honte » d’avoir un comportement qui lui déplait.

Comme vous auriez honte de transgresser certaines limites devant votre père.
Et Allah mérite plus d’être craint que vos propres parents.
Et il mérite plus votre amour que vos propres enfants.

Mais pour L’aimer, il faut apprendre à le connaitre.
Non seulement à travers Ses noms et Ses attributs mais aussi en méditant sur Ses faveurs et Ses bienfaits.

Il n’y a qu’à Son évocation que votre coeur sera apaisé.

Et Il est le Majestueux, le Sublime, le Miséricordieux, soubhanaho wa ta’ala.

Anas (radi allaho 3anho) dit qu’il a entendu l’Envoyé d’Allah dire :

« Allah (soubhanaho wa ta’ala) a dit:

” Ô fils d’ Adam, tant que tu M’invoqueras et mettras ton espoir en Moi,

Je te pardonnerai les péchés dont tu te seras chargé, sans Me soucier de leur grand nombre.

Ô fils d’ Adam, si tes péchés atteignent toute l’ étendue visible du ciel,

et qu’ alors tu implores Mon pardon, je te pardonnerai.

Ô fils d’ Adam, si tu viens à Moi, ayant rempli la terre de tes péchés et qu’ alors tu Me rencontres cependant que tu n’ associes personne d’ autre à moi, Je te donnerai de quoi la remplir autant de pardon ».

[ Rapporté par at Tirmidhî, Ahmad ]

Lorsqu’Allah aime Son serviteur, il lui accorde Son amour.

Et si par malheur vous sentez votre coeur chavirer, les invocations sont vos amies et ont un pouvoir puissant sur les coeurs.
N’est-ce pas Celui qui retourne les coeurs ?
Demandez-lui de vous éloigner de ce qui est illicite ainsi que des pensées qui vous obsèdent.

La foi est la nourriture du coeur et le purifie, le dhikr vous aide à étancher sa soif.

 

2/ Les invocations, tu multiplieras

Selon Aboû Horëira , l’Envoyé d’Allah  a dit :

« Allah  a dit :

” A celui qui nuit à un de mes alliés, je déclarerai la guerre.

Rien de ce qui M’est agréable ne rapproche autant Mon serviteur de Moi,
que l’ accomplissement des obligations que Je lui ai imposées.
Mon serviteur ne cessera de se rapprocher de Moi par des pratiques surérogatoires jusqu’ a ce que je l’ aime,
et, lorsque je l’ aimerai, Je serai l’ oreille par laquelle il entendra, le regard par lequel il verra,
la main avec laquelle il empoignera, le pied avec lequel il marchera.

S’il Me sollicite, certes, Je lui accorderai Ma faveur, s’ il implore. Ma protection, certes, Je la lui accorderai ” ».

    [ Rapporté par al-Bukharî ]

 

Les invocations ont quelque chose de puissant et de fascinant.
Et seuls ceux qui en usent régulièrement en comprennent les bienfaits et à quel point Allah est Grand et Généreux.

Elles ont un pouvoir immense sur les coeurs et apportent une quiétude et une sérénité inespérées.

 

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) disait fréquemment: « Ô Toi qui fait tourner les coeurs affermit mon coeur sur Ta religion (1) ».

J’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Nous avons cru en toi et en ce avec quoi tu es venu. As-tu peur pour nous ?

Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Oui, certes les coeurs sont entre deux doigts parmi les doigts d’Allah (2), il les fait tourner comme il le veut ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2140 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

(1) En phonétique: Ya Mouqallibal Qouloub Thabbit Qalbi ‘Ala Dinik

En arabe:

يَا مُقَلِّبَ القُلُوبِ ثَبِّت قَلْبِي عَلَى دِينِكَ

 

3/ La mixité, tu éviteras

Bon… Passons sur les situations de la vie de tous les jours : la caissière au supermarché (quoi vous n’avez pas encore testé le drive ou la livraison à domicile ? lol), la serveuse au restaurant, l’institutrice de vos enfants…

J’anticipe déjà : « ben quoi, on voit des femmes partout et alors ? On n’est pas des animaux. »

OUI mais non…

Ce n’est pas en parlant quelques minutes à une inconnue le temps de passer une commande ou de récupérer un colis que vous vous mettrez dans de beaux draps (sans mauvais jeu de mots).

Quoique… Je pourrais vous raconter la fois où un papa à l’école a trompé sa femme avec l’instit du gamin.

Alors…
Bien qu’on sache se « tenir en société », pourquoi chercher les problèmes ?

Soyons clairs, les hommes et les femmes sont complémentaires et islamiquement rien n’interdit la mixité tant que le cadre est respecté…
Et qu’on s’y tient.

On verra un peu plus bas comment faire quand vous êtes amené à fréquenter régulièrement d’autres femmes.

Mais il y a des frères qui, pour se préserver davantage, choisissent consciemment d’éviter la mixité un maximum possible : évitent les lieux de travail où il y a des femmes, s’en tiennent au minimum nécessaire, voire choisissent d’être entrepreneurs pour travailler seul ou de chez eux et/ou ne bosser qu’avec des frères.

 

4/ Le mode « sauveur », tu abandonneras

Il y a des frères macha Allah qui sont trop « hnines » (gentils, tendres, sensibles), empathiques et attentionnés.

Et qui ne peuvent s’empêcher de voler au secours de toutes les soeurs en détresse telles un petit chaton affamé retrouvé dans la rue.

Alors, soyons honnête un petit peu ?

Quelle est votre véritable intention en faisant ?
Le faites-vous VRAIMENT “fissabilillah” avec aucune idée derrière la tête ou cherchez-vous autre chose ?
Qu’on vous trouve génial ?
Qu’on vous complimente ?
Qu’on vous trouve « utile » ou « indispensable » ?

Il y a 1001 façons de vous sentir utile chez vous à la maison en premier lieu.

Bien sûr, seul Allah connaît les coeurs mais cette question est faite pour vous aider à renouveler votre intention.

Et entre nous, le mieux est de lâcher prise : sauver cette fille en détresse n’est PAS vôtre rôle et comme dirait les Américains « it’s ok… »

Au pire, si vraiment vous avez pitié de cette âme esseulée et sans ressources, faites appel à des soeurs.
Il y a des tas de regroupements de soeurs qui ne font que ça de leurs journées.

Pour vous préserver, passez la main.
Il y a tant d’autres moyens d’aider « fissabilillah » et en mode « incognito ».

Plus on prend soin de quelqu’un ou quelque chose, plus on s’y attache émotionnellement.
C’est valable pour un enfant, pour un animal, pour ses affaires ou pour une femme…

Il y a sûrement d’autres personnes plus adaptées pour venir en aide à ces personnes, vous ne pouvez pas sauver la Terre entière : commencez par votre épouse, vos enfants, vos parents, vos familles…

 

5/ Au vouvoiement, tu t’attacheras

Pour y être passé depuis plus d’un an, rien de tel pour mettre de la distance et avoir l’esprit tranquille.

Je vous vois déjà venir : « Oui mais c’est une soeur », entre musulman il y a ce lien « fraternel ».

Mmmmh ok…
Partagez-vous cet élan de fraternité avec vos propres soeurs de sang déjà ?

À moins que ce ne soit une soeur que vous connaissiez déjà et que vous avez déjà pris l’habitude de tutoyer…L’un des moyens de se préserver est de prendre l’habitude pour toutes les nouvelles rencontres de passer systématiquement au vouvoiement.

Le personne en face sentira que vous voulez garder vos distances, voire que vous êtes « inaccessible ».
Et ça, c’est la grande classe.

Après tout vous n’avez pas élevé les cochons moutons ensemble donc en quoi ça devrait être « choquant ».

Et si le sexe opposé vous tutoie quand même et que ça ne vous dérange pas spécialement, répondez-lui par le vouvoiement « par principe ».
À un moment donné la personne va passer elle-même au vouvoiement et vous serez tranquille.

Pour vous donner un exemple, un jour une personne m’a contacté pour un partenariat et a voulu qu’on s’appelle pour en parler.

Durant tout l’appel, elle me tutoyait, ça ne me dérangeait pas mais de mon côté je la vouvoyais.
La personne a fini par passer au vouvoiement naturellement parce « ça dénote ».

Tutoyer une soeur, surtout si vous êtes amené à la fréquenter souvent parce que vous suivez des cours ou que vous bossez ensemble par exemple…

À moins que ce ne soit une soeur avec qui ça ne passe vraiment pas (au point que collaborer est un véritable « jihad » pour vous, ce genre de filles que vous avez envie de baffer mais vous vous retenez lol) sans vouloir paraître « alarmiste », il y a forcément une « proximité » induite par le tutoiement.

Donc un risque…

Vous pouvez être d’accord ou pas ou même me trouver trop « extrémiste » (ici on vous donne juste des pistes – parce qu’encore une fois, on a vu des gens tomber avant vous et ça donne pas envie de s’y approcher même de loin, vraiment…).

Si vous passez au vouvoiement, assumez clairement d’être cet « homme distant » mais finalement l’avis des gens on s’en fiche un peu non ? 

Tant qu’Allah soubhanahou wa ta3la est satisfait de nos efforts après tout…

C’est tout ce qui nous importe. 

 

6/ De toi, aucun détail inutile, tu ne dévoileras

L’une des règles fondamentales pour éviter l’infidélité est de rester dans le cadre.

Pour aimer quelqu’un il faut le connaître (on l’a vu plus haut avec le fait de connaître Allah (soubhana wa ta’ala).
Donc évitez d’en dire trop sur vous…
Et évitez d’en savoir trop sur elle.

La soeur n’a pas besoin de savoir à quel point vous êtes ce que j’appelle un M.C.A – à prononcer en anglais (ndlr : macha Allah Boy – ou Girl) : un papa attentionné, que vous faites la vaisselle, que vous savez cuisiner des tajines ou du thieb, que vous connaissez 27 ahzabs et demi par coeur et qu’en plus de ça vous craignez Allah et que vous avez une foi au top.

Cliquez ici pour découvrir cette méthode pas à pas pour mémoriser le Coran

 

Vous êtes cet M.C.A ? 
Allahoma barek. 

Mais elle n’a pas besoin de le savoir ni d’avoir trop d’infos sur vos traits de personnalité non plus et encore moins de savoir ce que vous aimez ou n’aimez pas.

À moins d’être en pleine mouqabala… Pourquoi parler de tout ça ?

Ok, l’être humain aime naturellement parler de lui.

Mais vous ne savez pas quel genre de personne vous avez en face de vous.

Si vous êtes face à une femme mariée et comblée, al hamdoulillah on est « sauf ».

Mais finalement, qu’en savez-vous ?

Combien sont ceux qui ont un coeur malade (homme ou femme d’ailleurs) ?

S’agit-il d’une femme célibataire qui cherche désespérément un mari en vain ?
D’une femme mariée mais qu’en ce moment, son couple bat de l’aile ?
D’une femme mariée à un homme merveilleux MAIS qui pense qu’elle trouvera mieux ailleurs ?
(parce que l’être humain est ingrat et ne sait pas se contenter des bienfaits de Son Seigneur, Allah lmusta’an).

Quand on regarde le nombre d’hommes et de femmes mariés « à des personnes pieuses et attentionnées » qui vont quand même voir ailleurs…

Ça fait un petit peu peur et ça laisse perplexe, qu’Allah nous en préserve.

Croire que l’herbe est plus verte ailleurs n’est qu’un pur fantasme et un piège tendu par Iblis himself, wa lya’oudhoubillah.

Comme avec votre épouse actuelle, passée « l’euphorie » du début, vous allez faire face à une routine et l’histoire se répétera encore et encore peu importe le nombre de fois que vous changerez de femme.

Chaytan est là pour vous embellir le haram et quand vous passez du haram ou halal, la saveur n’est plus la même.
Parce qu’il est rusé et son job est de vous enlaidir le halal.
Et vous ne serez jamais satisfait.

Le bonheur dans votre couple ne viendra pas de l’extérieur ou en changeant de partenaire.

Il vient de vous, de votre comportement, du poids de vos péchés dont vous devez vous débarrasser et de la gratitude face aux bienfaits dont vous a comblé votre Seigneur (soubhanaho wa ta’ala).

«En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les gens le composant ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes»
(Sourate Ar Ra’d verset 11)

Donc avant d’envisager « de trouver mieux ailleurs », demandez-vous pour quelles raisons vous vous êtes marié ?

Pour vous ? Ou pour Allah ?
Quid de la promesse faite devant le Très-Haut de prendre soin de votre épouse ?

Comment réagiriez-vous si c’était elle qui faisait face à ce type de « faiblesse » ?

Alors…Comment savoir si vous restez dans le cadre ?
C’est très simple.

Si vous n’avez pas honte à l’idée qu’une personne extérieure lise ou entende votre conversation, alors c’est que les limites n’ont pas été dépassées.

Et si par malheur, une flèche empoisonnée vous a déjà touché de plein front, voici une petite réflexion bonus pour couper court à tout fantasme…

Vous allez nous en vouloir à mort mais c’est pour votre « bien ».
(parce qu’on est des dingues à la rédac’ d’Ahly Magazine ^^)

Quand vous pensez à cette personne (que vous pensez peut-être, être “mieux que votre épouse”), ayez cette image en tête (7achakoum) : elle va aux toilettes comme vous, elle bave quand elle dort comme tout le monde et pas sûr que sa sueur sente le musc…

Si si, vraiment…

J’avoue…
Ça casse tout le côté « Glam » et la poudre aux yeux que Chaytan vous renvoyait jusqu’ici hein ?

Parce que son job est de vous embellir la situation MÊME si à la base la personne ne vous attire pas spécialement.

Donc aux grands maux les grands remèdes, n’est-ce pas ?
Vous penserez désormais à nous à chaque fois que vous vous sentez vaciller. ^^

 

7/ Ton âme pernicieuse, tu éduqueras

Le Prophète (salallaho ‘alayhi wa salam) a dit :

« Le véritable « mojahid » est celui qui mène un jihad (une lutte intime) contre ces passions ou son âme» (hadith rapporté par Ahmed et at-Tirmidhi).

Et maîtriser son âme et ses insufflations est un combat permanent.

Notre âme a besoin qu’on la nourrisse d’Allah et qu’on l’éduque, sinon elle nous mènera à notre perte.

Et pour illustrer ses méfaits, voici les propos de Zoulikha losqu’elle avait tenté de séduire le Prophète Youssouf ‘alayhi salam :

« Je ne m’innocente cependant pas, car l’âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, (ne la préserve du péché) »
(Sourate Yusuf – verset 53)

Rien de tel que les invocations et le dhikr purifier pour votre âme et vous préserver.

Comme quand on éduque un enfant : un travail permanent et sans relâche.

 

8/ Tes fréquentations, tu soigneras

L’adage ne dit-il pas : « Dis-moi avec qui tu traines et je te dirai qui tu es » ?

Ou vous connaissez probablement ce fabuleux hadith du Prophète ‘alayhi salât wa salam :

D’après Abou Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « L’exemple du compagnon pieux et du mauvais compagnon est comme celui du vendeur de parfum et du forgeron. Pour le vendeur de parfum, soit il va t’en donner, soit tu vas lui en acheter soit tu vas sentir de lui une odeur agréable. Et pour le forgeron, soit il va brûler ton habit soit tu vas sentir de lui une mauvaise odeur ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5534 et Mouslim dans son Sahih n°2628)

hadith-compagnon-pieux-fréquentations
Choisissez bien vos fréquentations.

Il y a des hommes (frères ou pas) que ce soit des collègues de travail ou des amis, qui à longueur de journée vous parlent de leurs vices : les filles qu’ils fréquentent, les dernières vidéos porno qu’ils ont consommées (quand ils ne vous les montrent carrément en plein poste de travail wa lya3oudhou billah), etc.

Comment voulez-vous garder votre âme pure et indemne dans ces conditions ?

Changez d’environnement ou demandez à Allah qu’Il vous en éloigne.

Toutes ces histoires et ces images qu’on vous passe sous les yeux, agissent sur votre âme comme dans le film Inception

Et à moins d’avoir une foi solide, nourrie par le dhikr et le Quran, petit à petit, sans vous en rendre compte, vous sentirez cette influence néfaste sur votre âme.

Et entre nous… MÊME certains frères à fond dans le dhikr et le Quran n’arrivent pas à contrôler leurs pulsions à cause de ça (mais on vous en parlera peut-être dans un autre article).

Fuyez ce genre de fréquentations.

Et pour faire un nettoyage dans mes fréquentations, il y a une invocation ultra puissante que j’utilise :

« ya Allah, éloigne de moi toute personne néfaste pour moi, ma foi et mon coeur et accorde-moi une compagnie pure et sincère ».

Je l’appelle la «du3a Karcher »

Attendez-vous à voir des gens disparaître de votre entourage à la vitesse de l’éclair et qu’il soient remplacés par une compagnie pure et qui vous rapproche d’Allah et vous conseille en Lui. 

 

9/ Chez toi, un maximum tu resteras

C’est déjà le quotidien de certains frères qui s’en tiennent au minimum niveau sorties.
Boulot, sport, mosquée, famille, maison.

Et pour certains frères entrepreneurs, le boulot est à la maison.

Sans parler de ceux qui ont délibérément choisi de travailler la nuit pour être tranquilles et éviter toute la fitna face à laquelle ils peuvent se retrouver en journée.

Faites le test.

Prenez l’habitude de devenir casanier puis quelques mois après, rendez-vous dans une grande ville, prenez le métro, baladez-vous dans les rues fréquentées.

Et vous comprendrez à quel point rester chez vous est une ni’ma (un bienfait d’Allah) qui vous évite bien des tentations.

 

10/ De ton épouse, tu te rapprocheras

Elle est censée être celle avec qui vous avez passé un pacte devant Allah.

Elle vous soutient, vous apporte paix et sérénité, elle préserve votre chasteté.

Quand la tentation est trop grande, prenez le réflexe d’invoquer Allah et de vous tourner vers votre épouse.

Et rappelez-vous les nombreux bienfaits dont Allah vous a comblé dans votre foyer.

Comme dit plus haut, l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs.

Et même si vous rencontrez des hauts et des bas, qui n’en rencontre pas ?
Les gens n’étalent simplement pas leurs problèmes et préservent les secrets de leur couple.

Ne pensez pas pour autant que leur vie est plus rose que la vôtre.

 

11/ L’humour et la complaisance, tu éviteras

 

S’il y a bien 2 armes fatales dans les relations hommes/femmes c’est bien ces deux-là.

L’humour et les belles paroles (même si elles sont sincères).

Les femmes sont trop sensibles.
Je dis souvent qu’elles font « mal à la tête » ^^, dès que vous leur faites un compliment, elles s’emballent.

(À quelques exceptions près si on pense à celles qui trouveront le moyen de vous rappeler que les louanges reviennent à Allah et qui passeront à un autre sujet).

Alors imaginez qu’en face de vous, vous avez une femme mariée à un homme qui passe son temps à la dénigrer.

Forcément, elle risque de craquer…

Et si en plus vous la faites rire…
Vous vous lancez sur un terrain très glissant.

Mais en étant tout à fait honnête, c’est valable aussi pour vous messieurs : si vous tombez sur une femme qui même sans arrière pensée vous met en valeur ou vous faire rire…
Ou simplement vous accorde un peu d’attention.

Vous risquez de ne pas y rester insensible.

Puisque ça nourrit votre ego… Malgré vous.
Et qu’on a tous besoin d’un peu de considération.

Certains hommes aussi se font facilement des films.
Ils se peut que vous pensiez qu’elle vous envoie des signaux alors qu’elle voulait simplement vous aider.

Surtout si en ce moment, vous êtes célibataire ou si votre épouse est « ennuyeuse » et passe son temps à faire preuve d’ingratitude à votre égard (malgré tous vos efforts pour assumer votre rôle d’époux et de père de famille).

Maintenant que vous connaissez les situations à éviter, faites un maximum de du’as pour qu’Allah vous préserve et mette de l’amour et de l’affection dans votre couple (ou qu’Il vous aide à trouver une épouse pieuse et affectueuse si vous n’êtes pas encore marié).

Un jour, je discutais avec un frère (qui se fait critiquer parfois sur la toile) et je lui demandais comment il faisait pour que son épouse reste aussi discrète et ne tombe pas dans les pièges facilement tendus quand on est une personnalité publique (et qu’on peut venir vous raconter tout et n’importe quoi sur votre époux).

Il m’a répondu que l’un de ses Shouyoukh lui avait conseillé l’invocation suivante :

« Ô Allah fais de nos épouses et nos enfants la prunelle de nos yeux et fais de nous des guides pour les pieux ».

 

Soubhan Allah.

Vous voilà avec 11 règles fondamentales pour éviter que la mixité ne tourne au drame, quand vous êtes un homme musulman.

Si on vous en parle, ce n’est pas pour jouer les donneurs de leçons…

C’est parce que nul n’est à l’abri (même si vous êtes persuadé du contraire) et parce que d’autres sont passés par des situations catastrophiques avant vous (qu’Allah nous en préserve).

Doit-on rappeler qu’un mariage sur 2 finit par un divorce (334 divorces prononcés par jour en 2016, soit 14 divorces prononcés par heure…).

Alors si on peut éviter…

Et une dernière chose…

«  Kama tadin, toudan », «comme tu fais, on te fera ».

N’oubliez pas que la roue tourne et que l’histoire se répète…

Ça peut être avec votre femme, votre fille, vos nièces et j’en passe…

Et pour finir…

Dans un hadîth authentique rapporté par Usâmah Ibn Zayd (qu’Allâh soit satisfait de lui et de son père), le Prophète (paix et bénédictions d’Allâh sur lui) a dit :

« Je ne laisserai après moi une cause de trouble plus funeste à l’homme que les femmes »

Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim

Et ce serait apparemment la plus rude des tentations.

Vous voilà prévenu.

Vous en doutez encore ?

Retrouvez ici des ressources sur la mixité, la flèche empoisonnée et la fornication (preuves à l’appui) pour vous aider à mieux comprendre où vous mettez les pieds et vous préserver.
Les récits catastrophiques de ceux qui y ont laissé des plumes font froid dans le dos.

Qu’Allah nous préserve.

Wallaho ta’ala a’lam.

Et vous ?

Comment faites-vous pour éviter les soucis liés à la mixité ?

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This