Sélectionner une page

Ce qu’on ne vous a jamais dit sur le sucre 3/3 : Comment diminuer sa consommation ?

Ce qu’on ne vous a jamais dit sur le sucre 3/3 : Comment diminuer sa consommation ?

Le saccharose ou sucre blanc est un produit nouvellement introduit dans l’alimentation de l’homme. Le sucre blanc n’a aucune valeur nutritionnelle, il ne donne que des calories vides, mais il est surtout utilisé par les industriels pour augmenter l’attrait de leurs produits et encourager à la consommation. Certes, il est devenu une habitude bien ancrée dans nos cuisines, mais si nous sommes conscients du danger qu’il présente et surtout la grande manipulation dont il fait l’objet, nous devons procéder au sevrage au sucre blanc.

Notre corps, un dépôt (une amanah)

Notre corps est une amanah, un dépôt qu’Allah nous a confié, nous devons le préserver. Nous serons jugés sur ce que nous mangeons et ce que nous donnons à manger à nos enfants. S’assurer une bonne alimentation, saine et sans excès est une façon de prendre soin de notre corps.

Le Prophète (sallallahou alayhi wa sallam) nous a donné la bonne recette pour remplir notre estomac :

Selon Al Miqdâd Ibn Ma’dikariba, le Messager de Dieu (salla Allahou alayhi wa sallam) disait: «Jamais le fils d’Adam n’a rempli de récipient pire que son ventre. Il suffisait pourtant au fils d’Adam quelques bouchées pour subvenir à ses besoins. Et même s’il lui en fallait absolument davantage, qu’il réserve donc le tiers de son estomac à son manger, l’autre tiers à son boire et le dernier tiers à sa respiration». (Rapporté par Attirmidhi)

عن أبي كَريمَةَ المِقْدامِ بن معْدِ يكَرِب-رضي اللَّه عنه-قال: سمِعتُ رسول اللَّه-صَلّى اللهُ عَلَيْهِ وسَلَّم- يقَولُ: (مَا ملأَ آدمِيٌّ وِعَاءً شَرّاً مِنْ بَطنِه، بِحسْبِ ابن آدمَ أُكُلاتٌ يُقِمْنَ صُلْبُهُ، فإِنْ كَانَ لا مَحالَةَ، فَثلُثٌ لطَعَامِهِ، وثُلُثٌ لِشرابِهِ، وَثُلُثٌ لِنَفَسِهِ) .رواه الترمذي وقال: حديث حسن .

Consommation raisonnée, liste de courses

Dans un supermarché, le consommateur est sans défense face à la multitude des produits, leur attraction et la manipulation qu’il a subi au préalable de la part des publicités. Rappelons qu’un musulman est tenu de consommer avec modération et sans excès.

قال الله عز وجل: وكُلُواْ وَاشْرَبُواْ وَلاَ تُسْرِفُواْ [الأعراف:31].

Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès [SOURATE AL-A˒RĀF 31]

Une bonne astuce pour éviter l’excès est de se munir d’une liste de courses et s’y restreindre pour ne pas tomber dans le piège des promotions et des étiquettes alléchantes. Soyez conscients que les promotions donnent l’illusion de l’économie alors qu’elles vous poussent à consommer plus et en l’occurrence, dépenser plus. Contentez vous d’acheter ce dont vous avons réellement besoin ; c’est à dire uniquement ce qui est inscrit dans votre liste.

Consommation intelligente, lecture des étiquettes

– Vérifiez la liste des ingrédients de chaque aliment emballé. Préférez des aliments dont la teneur en sucre est faible par rapport à la teneur totale en glucides et en fibres.

Malheureusement, la teneur en sucre sur l’emballage n’est pas un très bon indicateur. Elle ne donne pas la teneur en sucre ajouté, mais confond le sucre ajouté avec le sucre naturel. On ne sait pas quelle est la proportion de chacun.

-Évitez tout produit qui contient du sucre ajouté. Le sucre ajouté a plusieurs appellations. Faîtes attention aux ingrédients suivants : glucose, fructose, dextrose, sucrose (ou tout autre mot se terminant en -ose), sirop de maïs, sirop de malt, sirop de raffinage, sirop doré, sucre blanc, sucre brut, sucre demerara, sucre turbinado ou jus de canne…

Faire soi même ou le DIY : Do It your Self

De plus en plus, les gens deviennent conscients du danger des additifs dans les produits industrialisés, du sucre ajouté en particulier. Cependant, ils se sentent contraints à les acheter.

Pour échapper à cette dépendance le Faire soi-même est une solution simple et efficace. Il permet de manger sainement, diminuer les dépenses superflues et c’est aussi un geste écologique. Il permet de réduire les déchets et de limiter la pollution générée par l’industrie. Avec le DIY, on maîtrise mieux ce que l’on mange et on évite les sucres ajoutés et les additifs alimentaires.

De plus, faire soi-même détend, libère l’esprit et détresse. Il est très agréable de servir un repas 100 % fait par nos soins et de voir ses convives l’apprécier.

Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, faire soi-même n’est pas une perte de temps. On peut toujours opter pour des recettes simples et rapides. Si en plus, on implique nos enfants, le repas, goûter ou dessert aura une dimension familiale : une activité partagée avec les parents. C’est si pédagogique que ça raffermit leur confiance en soi, donne un goût spécial à la nourriture et les encourage à ne pas gaspiller.

Éducation du palais

Le sevrage au sucre ne doit pas être brutal. Il doit se faire de façon progressive pour habituer le palais et lui apprendre à savourer d’autres goûts qu’il ne pouvait apprécier lorsque le sucre dominait les autres saveurs : il faut le rééduquer.

– Diminuez progressivement la quantité de sucre dans le thé, café, tisanes… jusqu’à ne plus en mettre du tout. Vous apprécierez désormais les saveurs pures de ces plantes.

– Proscrivez le sucre raffiné (sucre blanc et même le sucre roux). Pour les gâteaux, optez pour du sucre complet. Il est certes plus cher, mais ceci vous incitera à diminuer les doses.

– Bannissez les boissons commerciales (sodas, jus…) et préparez vos jus vous même avec des fruits de saison fraîchement cueillis.

– Préférez les fruits bruts en goûter et en dessert. Souvenez vous que dans les produits naturels, en plus des glucides, vous donnez à votre corps des vitamines et des oligo-éléments. Ces éléments sont harmonieusement proportionnés et ont un effet rassasiant qui vous empêche d’en consommer beaucoup.

Les sucres naturels

Plusieurs aliments naturellement très sucrés peuvent être utilisés pour remplacer le sucre dans les préparations et diversifier les saveurs.

-Le miel par exemple, riche en antioxydants, est un antibactérien qui protège notre système digestif et participe à lutter contre le cancer. Il peut remplacer les pâtes à tartiner et les confitures pour les tartines et les crêpes. Les bonbons au miel valent beaucoup mieux que les bonbons au sucre blanc…

-Le sirop d’agave ou d’érable, tout comme le miel, présente aussi plusieurs avantages. Il est moins caloriques et a un index glycémique plus bas.

-Les dattes ou la caroube peuvent être mélangés aux préparations pour remplacer le sucre et donner une saveur encore plus originale.

-Les figues, prunes séchées, les raisins secs, les cranberries sont aussi des produits très sucrés qui peuvent remplacer le sucre industriel.

Au début, remplacer le sucre ou le supprimer peut sembler étrange, mais au fur et à mesure, cette attitude devient familière, adorée puis incontournable.

Les enfants

Le comportement avec les enfants vis à vis du sucre doit être différent. D’une part, les enfants sont naturellement plus attirés que les adultes par le sucré. D’autre part, notre société relie beaucoup le sucré aux enfants. Il est plus difficile d’expliquer les méfaits du sucre à un enfant alors que son entourage l’exalte en continue.

-Il ne faut surtout pas frustrer les enfants en diabolisant sans cesse le sucre. Il est bien d’expliquer, mais sans exagérer et en faire un produit interdit. Sinon, comme l’interdit est toujours désiré, vos enfants vont se ruer sur les produits sucrés dès qu’ils trouvent l’occasion (anniversaires, visites familiales…).

-Il est primordial de ne pas avoir des produits sucrés à la maison. L’enfant s’y habituera et n’en réclamera pas. La grande astuce est le DIY comme mentionné ci-haut. Lorsque les enfants mettent la main dans la pâte, la cuisine devient plaisante et il est plus facile de valoriser les sucres naturels par rapport aux sucres industriels.

-Habituez vos enfants aux produits frais et naturels (fruits, légumes crus). S’ils aiment les compotes, préparez-en à la maison avec eux. Arrêtez de leur donner des produits laitiers au sucre ajouté comme les yaourts et les crèmes. Ne leur donnez pas des céréales sucrés et ne saupoudrez pas le lait avec du chocolat sucré. Apprenez leur à manger des produits bruts (lait cru, lait fermenté à la maison…)

-Enfin, l’astuce la plus importante avec les enfants est de ne pas faire des produits sucrés une récompense. Comment puisse-t-on récompenser un enfant avec un produit qui nuit à sa santé ? Il est malheureux de savoir que même les maîtresses donnent des bonbons-récompense aux enfants ! Récompensez vos enfants avec des produits naturels et sains. Si vous voulez leur donner du sucré quand même, donnez leur des raisins secs, des figues séchés, prunes séchées…

Arrêter le sucre dans cette société consommatrice où on est entouré par les produits sucrés peut sembler fastidieux, voire impossible. Sachez que vous n’allez pas changer le monde en arrêtant le sucre. Votre entourage vous découragera peut être. Mais il faut retenir que ce sont les initiatives individuelles qui font avancer les choses et que ce sont des petites gouttes qui font des océans. À vous de choisir d’être de simples suiveurs qui font un peu comme tout le monde sans réfléchir ou d’être des meneurs qui participent à la prise de conscience générale en vue d’améliorer les choses.

Pour lire les articles précédents :

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This